• 2020 restera dans les mémoires des gens du monde entier. Est-ce que c'est déjà arrivé dans l'histoire ? Sûrement pas !

    Ceux qui ont la chance de vivre cette période  de confinement avec un jardin retiendront également que le printemps est exceptionnel.

    Dans nos régions de moyenne montagne, le voir commencer en mars nous inquiète jusqu'en mai! Tant de promesses de fleurs qui risquent d'être gâchées par un coup de froid.               Et bien, jusqu'à présent, nous avons échappé à ce retour du gel. Même les tomates plantées bien trop tôt, ont survécu et portent déjà des fleurs et même des fruits.

    Et puis, rester chez soi, nous a incité à  encore plus prendre soin de notre  coin à oxygène, à marcher dans tous les coins et recoins de notre petit paradis pour essayer de découvrir une nouveauté que le vent aurait installé là par hasard.

    Ma grande découverte: un jeune pêcher,  un cadeau planté sans conviction il y a 3-4 ans, en plein vent, avec tous les ans une branche qui gèle, a fleuri pour de vrai !

    Je n'y croyais pas et puis de toute façon, je n'aurai pas de pêches, faut pas rêver !

    Et ce matin...j'en ai découvert cinq !

    Et vous savez quoi ? Je me prends à nouveau à rêver...

    La nature nous offre une jolie bouffée d'optimisme, je la prends et on verra bien où elle nous mène !

    2020, une année dont on se souviendra...


    votre commentaire
  • Même en hiver le jardin fournit son lot de plaisirs.

    Pour me confectionner rapidement une couronne de l’avent au naturel, une petite balade dans le jardin a suffi. Je suis allée chercher quelques mètres de la liane du houblon; un conifère m’a aimablement tendu quelques branches vertes et j’y ai inséré les dernières roses que j’avais fait sécher quelques jours plus tôt et 2 fleurs d’achillée bien jaune.

     Le papyrus du salon qui avait triste mine m’a fourni ses têtes desséchées et donné un air ébouriffé à l’ensemble. Le résultat commence à être original et marrant.C'est le but !

    Pas le moindre morceau de plastique ou de fil de fer, je termine avec un petit coeur en bois peint et je m'autorise une mini guirlande de leds pour impressionner les visiteurs du soir.

    une couronne de bienvenue joyeuse

    Vous aimez ?

    Allez,maintenant, je modifie les couleurs sur l'ordi juste pour m'amuser... Pas mal, non ?

    Déco de l'Avent

    Et la vôtre ? comment est-elle ?


    1 commentaire
  • Dur, dur, de supporter la canicule dans le Jura comme ailleurs. Heureusement les endroits  frais au bord de l’eau ne manquent pas.

    Histoires d'eau

    Une jolie promenade au bord de la Loue à Ornans

    Histoires d'eau

    Histoires d'eau

    Finalement nous laissons la rivière aux canards.

    Toujours au fil de la Loue, nous nous sommes arrêtés quelques kilomètres plus loin à Scey pour mettre les pieds dans l’eau et admirer la couleur de la rivière.

    Histoires d'eau

    Plus envie de repartir, il fait si bon !

    Même les moustiques veulent en profiter et vont danser dans les derniers rayons du soleil sans s’occuper des touristes.

    Histoires d'eau

    Autre idée de sortie, les lacs...

    Histoires d'eau

    Ici, le lac de Malbuisson.

    Histoires d'eau

    Après la baignade, un petit tour en barque pour profiter du paysage : ça fait du bien !

    Histoires d'eau

    le top du frais : une source ! nous nous sommes installés pour un après-midi entier à la source du Lison. Peu d’eau mais on s’y attendait et la résurgence est quand même belle.

    Histoires d'eau

    On trempe les pieds dans l’eau tout près des truites et on les ressort gelés !!!  A quelle température est l’eau, plus ou moins  5 ou  10 degrés ?

    Histoires d'eau

    A force, on s’habitue et quelques courageux se trempent jusqu’au cou ! mais pour pas plus de 5 ou 6 brasses !


    2 commentaires
  • J’aime faire un tour l’été à la Saline Royale d’Arc-et-Senans.

    Les jardins éphémères de la Saline d’Arc-et-Senans

    Les jardins éphémères autour des bâtiments de la saline sont renouvelés tous les ans et le cru 2018 fait partie des meilleurs, à mon avis. Cette année, ils s’inspirent de l’univers de l’architecte Luc Schuiten qui réfléchit à des solutions alternatives à la dégradation de l’environnement et à une autre façon de concevoir les villes.

    L’exposition qui lui est consacrée est digne d’un film de science-fiction

    Les jardins éphémères de la Saline d’Arc-et-Senans

                                  (peinture de Luc Schuiten)

    Ne ratez surtout pas dans la grande salle d'exposition les cités idéales végétales présentés tout au long du cycle d'une journée, avec une succession d'éclairages du matin à la nuit.

    Nous entrons dans un monde idyllique où les maisons sont construites directement dans et avec les arbres.

    Partons à la découverte des jardins:

    Les jardins éphémères de la Saline d’Arc-et-Senans

      Nous tombons sur des créations pleines de charme

    Les jardins éphémères de la Saline d’Arc-et-Senans

    Les jardins éphémères de la Saline d’Arc-et-Senans

    Les jardins éphémères de la Saline d’Arc-et-Senans

    Les jardins éphémères de la Saline d’Arc-et-Senans

    Les jardins éphémères de la Saline d’Arc-et-Senans

    En espérant que nous aurons le temps de transformer notre mode de vie avant qu’il ne soit trop tard...

    En tout cas, les jardiniers et les visionnaires donnent l'exemple.

    je veux croire que les gens simples peuvent changer le monde. Nous avons une si belle planète !

     


    1 commentaire
  • Avec ces journées épuisantes de chaleur, rien de mieux qu’un tour dans un jardin botanique. Et comme j’étais à Berlin, ni une, ni deux, j’ai pris le métro et je me suis retrouvée dans un immense parc, une oasis de verdure,

    Une sortie au jardin botanique de Berlin

      avec des serres magnifiques 

    Une sortie au jardin botanique de Berlin

    Une sortie au jardin botanique de Berlin

    Des plantes majestueuses

    Une sortie au jardin botanique de Berlin

    Et voici la serre aux fougères 

    Une sortie au jardin botanique de Berlin

    Une sortie au jardin botanique de Berlin

    où je fais connaissance avec un Pteris Agyraea

    Une sortie au jardin botanique de Berlin

    Vous connaissez cette petite merveille ?

    Une sortie au jardin botanique de Berlin

    Il s’agit d’une Nymphoides Indica.

    Une sortie au jardin botanique de Berlin

    Une petite pause bien méritée devant une vue bien sympathique, ma fois,

    avant de me perdre dans la prairie...

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires